Déterminer ses besoins et son niveau réel avant d’acheter un vélo de compétition

Un vélo de route dernier cri pour un rendu maximal de performance. En effet, nombreux sont les modèles de bécanes adaptées au cyclosport en vente dans les magasins spécialisés. Avant d’en acheter un, il faudra prendre en compte ces quelques critères spécifiques.

Cadre alu traditionnel ou cadre carbone innovant

Avec un esprit assoiffé de tournois, c’est sûr que choisir au hasard un vélo n’est pas la bonne solution. Sa performance en compétition repose en premier lieu sur le type de cadre. Un cadre alu ou en carbone, lequel choisir. Le premier cadre, reste le plus prisé sur le marché. C’est un cadre résistant à la corrosion sur terrain. Puis apparut les modèles de cadre en carbone ou en alu-carbone. Ce genre de cadre est fait de résine de carbone. Sa particularité est d’être résistante tout en conservant sa légèreté. C’est dû à sa composition de nattes de fibres en carbone. La qualité du carbone dépend de la gamme choisie. C’est une matière polyvalente mais fragile.

Le format de la cadre

Ainsi un bon cadre peut être associé à des équipements d’entrée de gammes si le budget affecté au vélo est limité. Ce critère est crucial pour la performance de la bicyclette. Cependant, il faudra choisir également entre un cadre droit et un cadre sloping. Le type droit a un tube de forme horizontal, contrairement au cadre sloping, qui a un triangle en format un peu plus petit. Le type sloping est idéal car il donne une rigidité au cadre. C’est parfait pour augmenter la nervosité.

Le système de freinage et roues

Ainsi, le choix repose sur un modèle à disque ou un freinage du type traditionnel. Le frein à disque est très efficace lors de la descente. Ce système issu du VTT équipe la part entière des cyclocross ou Gravel. Par contre, le freinage sur jante n’est pas entièrement efficace que sur terrain sec. En saison pluvieuse, la pression effectuée sur les jantes trempées enlève d’abord l’eau sur ceux-ci avant de freiner la bécane. Il est à noter que les freins à disque sont les plus efficaces si on maîtrise sa manipulation. Seulement, des compétitions peuvent l’interdire car en cas de chute, ils peuvent entraîner de grave blessure au cycliste. Quant aux roues, pourquoi opter pour des jantes hautes ou basses ? Les premiers sont faits pour rouler à plat à toute vitesse. Par contre les jantes basses sont idéales pour les terrains montagneux. Donc il vous appartient d’opter pour la bécane qui correspond au mieux à vos usages.

Rédigé par :  Alexis Kuperfis