Cas particulier : quel équipement avoir pour la pratique du triathlon

Le triathlon est le sport qui est composé de la natation, du vélo et de la course à pied. Il permet de travailler l’ensemble de son corps efficacement. Seulement pour la pratiquer, il faut un certain nombre de matériels qui y va avec. Lesquels sont les plus importants afin de performer dans ce domaine ?

Le vélo spécial triathlon

Quelques dépenses sur le matériel contribuent à l’efficacité dans une course. D’ailleurs, le triathlète doit porter les équipements confortables et performants pour s’assurer une victoire. Ainsi le vélo pour les amateurs doit être innovant. Ce n’est pas grave si cela coûte une fortune, car une bécane parfaite est idéale. Un vélo de compétition est préférable pour sa légèreté et sa robustesse. De plus, il pourra offrir le confort ainsi que la performance exigée par le coureur pendant l’épreuve. En effet, une distance de 20 km à 90 km implique une bécane à la fois confortable et pratique. Au contraire, un vélo de triathlon donne une position agressive et aérodynamique. Cela nécessite de longues années d’entrainement pour le maîtriser. De ce fait, il est préférable d’utiliser le vélo de route pour les débutants.

Les équipements du vélo de tri

Un entrainement mental et physique ne suffit pas à remporter une compétition, le vélo doit disposer de roues spécifiques. Pour cela, il faut choisir des roues faites entièrement de carbone pour leur aspect épais. Leurs dimensions mesurent environ 80 m, avec un format lenticulaire selon le parcours à effectuer. Normalement, les roues à bâtons sont les plus utilisées, cela permet un renvoi optimal de l’énergie du coureur vers la machine. Il ne faut pas prendre à la légère les pédales. Celles-ci doivent être conçues spécialement pour le tri. Une pédale automatique est incluse dans certains modèles de vélo. Elle fonctionne à l’aide d’une cale fixée en dessus de la chaussure à vélo du cycliste.

Le casque et les chaussures

Ces matériels font partie intégrante d’une épreuve de tri. Le casque est obligatoire et ne doit pas gêner la vue du cycliste. Il y a des modèles qui protègent la partie arrière de la tête. Il est préférable d’opter pour ceux qui offrent une protection optimale à l’endroit de la nuque et de la colonne vertébrale. Concernant les chaussures, choisissez celles qui se portent facilement. À cet effet, celles qui sont élastiques sont préférables au lieu des lacets. Enfin, n’oubliez pas d’enfiler une combinaison spéciale triathlon pour vous donner le confort idéal lors des épreuves.

Rédigé par :  Alexis Kuperfis