Intérêts et bienfaits du cyclotourisme

Le cyclotourisme est le moyen de voyage accessible à tous. Si l’envie vous prend, tenter l’expérience. Sachez que voyager à vélo procure de nombreux bienfaits à la santé tout en restant économique. Quels sont ces avantages et comment profiter pleinement de la vie en haut d’une bécane ?

Cyclotourisme et santé

Depuis peu, le vélo a eu le vent en poupe parmi la civilisation citadine que campagnarde. En effet, un bi permet également de découvrir une destination touristique en pédalant. C’est une activité sportive complète. De plus, Alexis Kuperfis, un passionné du cyclisme démontre à travers ses articles visibles sur endurochallengevtt06 les expériences qu’il a vécues en matière de cyclotourisme. Cette activité ludique ne nécessite pas la qualité d’athlète professionnelle. Au contraire, l’endurance physique se développe au fur et à mesure où l’on effectue le voyage. Cette pratique du vélo comme moyen d’expédition, entraîne toutes les parties du corps, en particulier les mollets et les cuisses. Sachez que le cœur est le plus chouchouté par cette activité, tout en ralentissant la fréquence de son battement au repos. La vascularisation coronaire se développe en musclant le cœur et cela impact positivement sur le débit de sang propagé dans tout l’organisme. À bord d’une bécane, plus de risques d’infarctus.

Voyage économique et écologique

La dépense principale d’un cyclotouriste réside dans l’acquisition du vélo et de ses équipements indispensables. Il est possible d’apporter quelques bagages nécessaires comme les vêtements, les vivres et d’autres équipements de camping. L’économie de somme d’argent est plus importante que si l’on voyage en avion ou avec d’autres moyens de transport. D’ailleurs, le vélo permet de réduire considérablement l’émission de CO2. Cela préserve le climat des effets dévastateurs du dioxyde de carbone. C’est pour cette raison que le vélo est appelé aussi transport « doux » pour l’environnement. Le tourisme responsable à bord du vélo est un geste permettant de conserver la richesse et la biodiversité terrestre.

Contre-indication du vélo

Le cyclotourisme est déconseillé pour les personnes souffrant de maux de genou. Il en est de même pour celles qui sont atteintes d’arthrose, de sciatique ou de lombalgie. Par contre, pour les individus ayant des troubles cardiaques ou respiratoires, il faut requérir l’avis d’un médecin avant de se lancer dans l’aventure. Cela permet de limiter les conséquences dangereuses du pédalage. Pour des raisons de sécurité, le cyclotourisme doit s’effectuer en groupe de 2 personnes au minimum. Alexis Kuperfis incite à profiter pleinement de cette solution écologique et économique tout en donnant la santé au corps.

Rédigé par :  Alexis Kuperfis