Faire du vélo peut-il faire maigrir ?

Plusieurs personnes cherchent vainement une technique efficace pour s’amincir tout en gardant la forme. À part être un moyen de transport, le vélo est également le sport excellent pour perdre du poids. Par quelle méthode doit-on procéder? Quels sont les conseils à suivre pour que cela réussisse.

Pédaler pour perdre des kilos

Le vélo est le moyen le plus sain permettant facilement une perte de poids. Le fait de pédaler tonifie l’ensemble des tendons du corps. Pédaler est un sport qui ne génère pas de traumatisme tout en renforçant les muscles de la hanche, des fesses. Son effet touche également les ligaments ischio-jambiers ainsi que les quadriceps. Si d’autres activités sportives consistant à faire des exercices intensifs peuvent endommager l’articulation, le vélo par contre brûle les graisses emprisonnées dans chaque partie du corps. Perdre seulement 500 g par semaine est déjà un bon départ. L’idéal est de préserver une habitude régulière afin de garder la même vitesse. De ce fait, les muscles seront à la fois raffermis pour donner le bien-être et la santé idéale au corps.

Choisir le vélo et les équipements idéals

Acheter une bicyclette ne doit pas se faire à coup de tête. C’est un investissement garantissant l’efficacité de la technique pour maigrir. L’idéal est de demander conseil directement à des professionnels du bi. Ainsi, le VTT doit correspondre aux besoins d’entrainement et à la morphologie du cycliste. Que ce soit pour une balade en ville ou dans des lieux beaucoup plus intenses comme les montagnes, les pneus légers améliorent l’agilité et la vitesse. Afin de mieux s’équiper, il est important de porter un casque. Les lunettes de sport dépendent de l’intensité et du lieu d’entrainement. De même, un trousseau de réparation doit contenir : une chambre à air, une pompe à air, un démonte-pneu et d’autres outils ou clés. On est fin prêt pour un trajet amincissant.

Soigner le mode de vie

Il est idéal de prendre un petit déjeuner sain avant de commencer le parcours à bécane. L’apport en nutrition active le métabolisme tout en vitalisant le corps entier. Sans lui, l’effort physique puise sa source à travers les muscles au lieu de faire fondre les graisses. Normalement, avec un repas copieux le matin, l’envie de manger ne surviendrait pas lors des séances en vélo. D’ailleurs, privilégier une alimentation riche en acide folique est nécessaire. Les légumes ayant des feuilles vertes stimulent la sécrétion de globules rouges par le corps pour pédaler en toute tranquillité. Finalement, il est mieux de monter sur la petite reine pour aller au travail. Selon des études menées, la consommation intense d’oxygène après un entrainement physique appelé aussi EPOC ou Effet postcombustion brûle les calories emmagasinées dans le corps.

Rédigé par :  Alexis Kuperfis